Antoine Pas de commentaire

La déshydratation peut toucher toute la population, mais plus particulièrement les personnes fragiles comme les nourrissons et les personnes âgées ou malades. Auxivia vous éclaire sur les idées reçues sur la déshydratation.

Définition de la déshydratation

La déshydratation est un état physiologique. Ce dernier résulte d’une diminution conséquente de liquide au sein de l’organisme. Composé de sels minéraux et d’eau, ce liquide est essentiel à la survie de l’être humain. La déshydratation peut avoir des causes multiples comme une diarrhée, une maladie chronique, des vomissements, une exposition prolongée à une forte chaleur, etc. De nombreuses idées reçues circulent sur la déshydratation et sur la consommation d’eau minérale en générale. Auxivia revient sur ces fausses informations.

Déshydratation et idées reçues

Idée reçue n°1 : il faut attendre d’avoir soif pour boire

C’est FAUX ! En effet, lorsque l’on ressent la sensation de soif, il est déjà « trop tard ». Il est primordial de s’hydrater régulièrement dans la journée, à raison d’un litre et demi par jour (sauf contre-indication médicale). De même, certains aliments comme le melon ou la pastèque sont riches en eau et peuvent accompagner la prise hydrique classique.

Idée reçue n°2 : il faut boire de l’eau glacée

L’eau désaltère quelle que soit sa température. En revanche, en cas de canicule, mieux vaut boire frais, voire tiède. Autre bonne idée, boire un thé tiède en cas de fortes chaleur. Si vous avalez un verre d’eau glacée, l’estomac travaille beaucoup pour la réchauffer. Et il produit de la chaleur interne dont on n’a pas besoin.

Idées reçue n°3 : seuls les nourrissons et les personnes âgées peuvent être déshydratés

Malheureusement, la déshydratation peut toucher toute la population. En revanche, il est vrai qu’une population à risque existe. C’est le cas pour les très jeunes enfants et pour les personnes âgées et certains malades chroniques.

Idée reçue n°4 : le risque de déshydratation est présent qu’en été

Et non ! En période estivale, les fortes chaleurs peuvent effectivement être un facteur aggravant de déshydratation. Mais, l’hiver, notre vigilance étant moindre, le risque est bien réel, notamment chez les personnes fragiles. Il est donc crucial de boire suffisamment, été comme hiver !

Idée reçue n°5 : il n’y a pas de symptômes de déshydratation

Là encore cette idée reçue est fausse. En effet, il y a de nombreux symptômes de déshydratation.

  • Besoin d’uriner moins fréquent ;
  • Absence de larmes ;
  • Langue sèche ;
  • Lèvres et peau desséchées ;
  • Peau « grisâtre » ;
  • Enfoncement de la fontanelle (partie molle du crâne du nourrisson) ;
  • Diarrhées ;
  • Vomissement ;
  • Sang dans les selles ;
  • Crampes abdominales ;
  • Etat de forte fatigue.

A noter : cette liste est non exhaustive et ne saurait se substituer à l’avis d’un médecin.

Pour en savoir plus sur les solutions innovantes pour lutter contre la déshydratation chez les personnes âgées, contactez notre équipe. Nous vous présenteront notre verre connecté qui permet d’améliorer le suivi et traçabilité de l’hydratation.