auxivia Pas de commentaire

Auxivia aux côtés de Bastide Le Confort Médical – newsletter mai 2019

EDITO

Chers professionnels,
Aujourd’hui plus de 50 Ehpad nous font confiance et grâce à un nouveau partenariat commercial avec Bastide Le Confort Médical, sur l’ensemble du territoire français, notre présence dans les territoires va considérablement s’accélérer dans les prochains mois.
En parallèle des EHPAD, ce sont aussi les USLD (Unité de Soins Longue Durée) qui découvrent tout l’intérêt du service AUXIVIA pour leurs malades. L’USLD des Hibiscus à Lyon a accepté de partager son expérience dans l’utilisation des verres connectés AUXIVIA. Retrouvez son témoignage dans cette Newsletter.
Enfin, nous serons présents sur de nombreux salons en mai et début juin, alors à vos agendas !
Très bonne lecture à tous,
Antoine Dupont, Président d’AUXIVIA

L’ACTU

AUXIVIA vient de conclure un partenariat avec Bastide Le Confort Médical, acteur majeur de la prestation de santé mais également de la vente et de la location de matériel médical destiné aux collectivités telles que les hôpitaux, les cliniques et les EHPAD.

A compter du 1er juin, près de 50 commerciaux de Bastide Le Confort Médical vont proposer notre service de suivi de l’hydratation à leurs clients EHPAD.

Ce partenariat permet à AUXIVIA d’accentuer sa présence sur l’ensemble du territoire français et de voir son service de prévention de la déshydratation proposé à plus de 2000 EHPAD !

 

LES EXPERTS ONT LA PAROLE

AUXIVIA a équipé l’USLD « les Hibiscus » à Lyon en septembre dernier. Entretien avec Mme Evelyne Romanotto, cadre de soins.

Pourquoi avoir décidé d’équiper vos patients du verre connecté AUXIVIA ?

Le personnel soignant est jeune dans sa majorité et apprécie les nouvelles technologies. C’est suite à la démonstration par un commercial du verre connecté AUXIVIA et parce qu’il bénéficie des recommandations de l’ARS que nous avons décidé d’équiper certains de nos résidents du verre connecté AUXIVIA en septembre 2018.A quel profil de patients l’avez-vous réservé et combien de malades bénéficient du service AUXIVIA ?

Nous avons choisi les patients les plus âgés. Dans notre service ce sont des malades polypathologiques, plutôt en fin de vie. Pour le moment, cinq personnes en sont équipées. Nous avons proposé le service à 2 profils de population complètement opposés : à ceux qui sont en restriction hydrique et à ceux qui d’apparence sont déshydratés ou en tous cas boivent peu. Auparavant, on n’arrivait jamais à quantifier leurs prises hydriques, les données étaient trop aléatoires et peu précises sur les fiches d’alimentation, le médecin ne pouvait pas les exploiter. A présent, nous avons la possibilité de paramétrer le logiciel, en précisant la quantité d’eau bue souhaitée.
Quels bénéfices avez-vous pu constater ? Pour le patient ? Pour le personnel soignant ?
En suivant les prises hydriques, cela permet au médecin d’agir en amont, par exemple d’installer une perfusion pour la nuit et d’éviter ainsi les conséquences d’une sous-hydratation, qui peut conduire notamment à des infections urinaires. On surveillait les urines, concentration, odeur, qui nous faisaient suspecter une infection urinaire, on avait tendance à traiter les conséquences de la déshydratation plutôt que la déshydratation. A présent, nous avons beaucoup moins d’infections urinaires chez ces patients.
Le personnel soignant peut surveiller la prise hydrique de l’ensemble des patients, car un verre qui clignote leur fait penser à faire boire tous les malades, y compris ceux qui ne sont pas équipés du verre connecté. Cela a déclenché un réflexe chez le personnel soignant.

AGENDA

En mai et juin, nous serons présents sur de nombreux salons. Venez nous rencontrer !

Les 24 et 25 Mai : 51ème Journée de Gérontologie à Rennes, au CHU, couvent des Jacobins.

Le 28 Mai : Journée inter Régionale des Infirmières Coordinatrices (FFIDEC), à Paris, à la Maison des Associations de Solidarité.

Le 6 juin : Congrès Age3 à Toulouse, au Centre de Congrès et d’Exposition Diagora.