auxivia Pas de commentaire

Innovons dans le médico-social – newsletter avril 2019

EDITO

Chers professionnels,

La prise en charge des personnes en perte d’autonomie fait débat actuellement et va nécessiter d’importants moyens budgétaires, mais se pose la question de son financement. Une récente étude IFOP a demandé l’avis aux Français sur cette question cruciale. Nous tenions à partager avec vous les principaux résultats de ce sondage.

AUXIVIA continue sa collaboration avec les SSIAD. Découvrez le témoignage d’un directeur de CCAS qui expérimente le service AUXIVIA.

Enfin, nous serons présents sur de nombreux salons en mai, alors à vos agendas !

Très bonne lecture à tous,

Antoine Dupont, Président d’AUXIVIA

L’ACTU

Les Français plutôt favorables à un système d’assurance-dépendance obligatoire

Selon un sondage IFOP, réalisé en Février, à la demande du Cercle de l’Epargne et de l’association d’assurés Amphitéa, près de 37% des Français (44% des 65 ans et plus) estiment que la dépendance devrait être financée par un système d’assurance obligatoire à prendre au moment du départ à la retraite.
39% d’entre eux seraient plutôt favorables à un financement par les impôts ou les cotisations sociales.
Pour faire face à la perte d’autonomie des personnes âgées, ils sont en revanche seulement 14% à préférer une ponction sur l’héritage et 10% une contribution des enfants et petits-enfants même si celle-ci se fait en fonction de leurs moyens.

Lire les résultats complets de l’étude : https://www.ag2rlamondialematmut.fr/enquete-2019-cercle-de-lepargne-amphitea-les-francais-la-retraite-et-lepargne/

LES EXPERTS ONT LA PAROLE

AUXIVIA vient de mettre en place un partenariat avec le CCAS de Menton. Entretien avec Monsieur CLAUDE, Directeur du CCAS de Menton.

Pourquoi avoir mis en place ce partenariat avec AUXIVIA ?

L’utilisation des objets connectés nous intéresse dans le maintien à domicile des personnes âgées.
Le CCAS de Menton pilote un SSIAD. Nous expérimentons AUXIVIA sur 2 publics différents : des usagers du SSIAD et des personnes inscrites sur le registre climatique.
Nous utilisons les verres connectés AUXIVIA dans le cadre des soins infirmiers à domicile, nous ne ciblons pas les malades spécifiquement, nous proposons le verre connecté à des volontaires qui accepteraient de participer à l’expérimentation de suivi et de stimulation de la consommation hydrique.
Notre service social gère le registre climatique des personnes fragiles, nous suivons une cohorte d’environ 150 personnes et il nous semble intéressant d’utiliser AUXIVIA pendant la période estivale, pour inciter les personnes à boire davantage d’eau.
Pendant la période d’été, nous allons installer 30 verres connectés, puis éventuellement étendre le dispositif à toutes les personnes inscrites sur ce registre, qui sont des personnes fragiles et isolées et donc à risque de déshydratation.

A quel profil de personnes avez-vous proposé le service AUXIVIA ?

Il n’y a pas de profil particulier. Le SSIAD intervient dans le cadre du maintien à domicile, on ne s’adresse pas seulement à des malades mais aussi à des personnes âgées qui souhaitent rester chez elles.
Pour le moment, une dizaine de personnes bénéficient du service AUXIVIA. Nous souhaitons, dans un 1er temps, voir comment cela fonctionne, comment les personnes le perçoivent, identifier les freins, quel type de personnes peut être intéressé par le dispositif.
Coupler la mise en place du verre AUXIVIA à notre protocole d’hydratation est une solution que nous pourrions, à termes, mettre en place de manière systématique.

Depuis combien de temps avez-vous mis en place cette expérimentation ? Quels bénéfices avez-vous pu constater ?

Nous l’avons mis en place depuis 3 mois, certains bénéficient du service AUXIVIA depuis un mois. Il faut attendre encore 1 ou 2 mois pour avoir des résultats probants. Il y a des adhésions, c’est déjà un bon résultat en soi.
Nous allons lancer prochainement une campagne de communication auprès des personnes de plus de 60 ans de la ville de Menton pour leur proposer de participer à l’expérimentation, qu’elles soient ou non inscrites sur le registre climatique. On devrait avoir des adhésions et des retours intéressants.

AGENDA

En mai, nous serons présents sur de nombreux salons. Venez nous rencontrer !

Le 16 Mai : Salon Age3 à Lyon, Parc des Expositions
Les 16 et 17 Mai : Colloque Grand Age à Poitiers, au Palais des Congrès du Futuroscope
Les 24 et 25 Mai : 51ème Journée de Gérontologie à Rennes, au CHU, couvent des Jacobins.

LA PRESSE EN PARLE

L’émission « La Quotidienne » sur France 5 a consacré une présentation des verres connectés le 9 avril 2019, vous pouvez voir ou revoir cet extrait en suivant ce lien :
https://www.youtube.com/watch?v=rbBd_sABTf4